Première rencontre

Emmanuel Jouthe et Élise Bergeron ont accueilli 18 participants lundi dans le studio Jeanne-Renaud de Circuit-Est centre chorégraphique. Alors qu’Emmanuel salue chacun des participants, profitant de l’occasion pour se remémorer leurs prénoms, Élise, elle, s’échauffe discrètement. Plus tard, elle commencera l’atelier avec le groupe en l’invitant à se placer en cercle. Le chorégraphe ne cache pas une certaine appréhension. « Comment je vais faire ça ? ». Il émet cependant un souhait : voir se mélanger sourds et entendants au fil des ateliers.

L’atelier commence. Élise propose tout d’abord que chacun se présente et décrit brièvement le déroulement des deux prochaines heures. Son intervention permettra d’ailleurs d’ajuster son débit de paroles à l’interprète en langue des signes, qui doit traduire pour les sourds et malentendants. Dans ce début d’atelier, tout est découverte et ajustement. Puis les participants commencent à danser, toujours guidés par Élise. Ils se laissent aller et désormais, il est très difficile de savoir qui entend ou qui n’entend pas. Ils sont tous égaux face à la danse, ce langage universel.

Très rapidement, les entendants proposent leur aide pour rendre l’exercice accessible à tous. Une alchimie est en train de naître et le fossé sourds/entendants s’efface déjà.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :